Que faire quand on est fatigué de son travail ?

De nombreux salariés souffrent de burn-out, alors que sortir de ce pétrin n’est absolument pas évident. L’envie de revenir au bureau n’est plus au rendez-vous et le travail ne devient pas une passion. Il se transforme en calvaire. Vous avez le droit d’essayer les quelques suggestions ci-après, mais vous ferez surtout mieux d’en discuter avec votre hiérarchie pour ne pas vous attaquer seul au problème.

Attention aux conflits ouverts

Il n’est pas impossible que votre direction perçoive votre manque d’entrain comme un symptôme de paresse. Elle peut refuser de réagir et vous pousser par conséquent à aller voir votre n°2. En effet, notez bien que si votre supérieur direct refuse de vous écouter, vous avez le droit d’exposer la situation à la direction des ressources humaines ou encore au représentant du personnel si nécessaire. Sachez que maîtriser le Code du travail vous permettra d’en savoir plus à ce sujet. Sachez qu’il vous est loisible d’aller consulter un médecin d’entreprise si nécessaire. Ce professionnel de la santé pourra prévenir votre manager et le dirigeant de l’entreprise de votre situation par écrit. Ce faisant, ces derniers seront tenus de prendre leurs responsabilités.

Pour éviter les conflits, autant recourir de suite à un médecin du travail au lieu de vous hasarder à écrire un mail qui ouvrira les hostilités. Les cas de suicide au travail se font nombreux et cela conduit les experts à se pencher sur la fatigue professionnelle.

Identifier les signes de la fatigue

Lorsqu’un manager se trouve dans une situation de fatigue au travail, il lui est parfois difficile d’en discuter avec sa hiérarchie. Ce phénomène est expliqué par la crainte de passer à côté d’une éventuelle promotion. Si vous traversez une situation de ce genre, vous ferez mieux de ne surtout pas vous attarder sur le problème, car celui-ci peut empirer. Certes, dans les cas de burn-out, le temps a tendance à se retourner contre vous. Bien que l’origine du stress puisse disparaître, le malaise et le manque d’envie de travailler persistent. Ainsi, n’attendez pas vos prochains congés et réagissez. De prime abord, si vous voulez vous défaire de cette lassitude qui s’en prend à vous au travail, commencez par en identifier les signes. Vous avez des troubles du sommeil ? L’appétit vous manque et vous êtes irritable. Une journée de travail semble interminable et le fait d’être interpellé par votre chef vous agace au plus haut point.

Laisser pourrir la situation n’est guère une solution. Effectivement, le problème est susceptible de vous miner à terme. Votre supérieur ne vous donne pas uniquement des missions à accomplir. Il est aussi là pour vous aider à traverser les moments de faiblesse. Ainsi, n’hésitez pas à lui faire part de vos blocages. En votre compagnie, il pourra trouver la solution adéquate à votre problème. Vous avez alors sans doute besoin d’un entretien professionnel.

Opter pour une nouvelle réorganisation

Si vous arrivez à un stade où le travail vous fatigue au point de ne plus vous intéresser, pensez à votre tour à proposer une alternative à votre chef hiérarchique. Vous pouvez à titre d’exemple lui présenter une nouvelle organisation de vos journées. Certes, votre chef vous autorisera à vous faire coacher si cela vous permet de dépasser de nouveau le niveau croisière. Vous pourrez alors vous voir accompagner par un coach extérieur à la société. Sinon, sachez que quelques petites modifications suffisent parfois à vous permettre de vous sentir mieux. Pourquoi ne pas choisir un bureau loin des bruits avoisinants où vous pouvez encore planifier des petites pauses de 15 minutes toutes les deux heures pour vous ressourcer ? Si un dossier vous semble trop lourd, demandez à être accompagné dans le cadre de sa prise en main ou tout au moins, jusqu’à ce que vous alliez mieux.

Se détendre de temps à autre

Si vous vous sentez fatigué de votre emploi, prenez le temps de vous détendre et de vous poser les bonnes questions. Avez-vous fixé la barre trop haut en acceptant des objectifs que vous ne semblez pas pouvoir atteindre ? Certes, la peur motive parfois la fatigue au travail. Ce qui tend à s’amplifier dès lors que l’échéance approche. Au lieu de rater vos objectifs et probablement votre carrière, tentez d’expliquer ce passage à votre supérieur. Autant que possible, essayez de ne pas abandonner pour des difficultés que vous avez du mal à résoudre.

Vous pouvez encore essayer de résoudre le problème en vous relaxant tous les weekends ou également en prenant un de vos encas favoris toutes les semaines. Si nécessaire, rendez-vous au spa de temps à autre pour prendre soin de vous tout en faisant le point sur la situation. Pour combattre la fatigue au travail, sortez et oubliez tout de votre routine au bureau. Retrouvez vos amis chaque fois que l’occasion se présente. Organisez des sorties en famille pour vous sentir mieux à l’issu. Ces petits riens vous permettent de ne pas laisser tomber.

Infos légales sur les entreprises françaises en ligne
Pourquoi intégrer une école de commerce ?