Publié le : 21 juin 20215 mins de lecture

Un jeune lyonnais nommé Paul Morlet vient d’ouvrir son magasin au mois de mai dernier. Dans cette petite société, il vend des lunettes pour tous. Il sait que les opticiens et verriers de Paris seront sur son dos pour ces prix qui sont 5 fois ou même 15 fois moins chers que les leurs. Son objectif c’est de vendre des lunettes accessibles à tous. Car il a entendu que plus de 2 millions de la population doit porter des lunettes alors qu’ils n’ont pas les moyens.

Deux entreprises à 24 ans

Avec son jeune âge de 24 ans, le jeune lyonnais Paul Morlet crée sa deuxième entreprise de lunettes. Alors que rien ne le dit de le faire, il vient d’une famille modeste en commençant sa vie professionnelle en SNCF après avoir eu le BEP en électricité. Son enthousiasme sur cette création de société pour vendre des lunettes débutait un soir lorsqu’il regardait une émission télévision sur le poker. Il a remarqué que les publicités qui  passaient parlaient de tout sauf de ces objets qui permettent d’éclaircir la vue des personnes. Une idée venait de sa tête avec l’économie qu’il a faite en vendant sa première paire de lunettes sur laquelle un message a été imprimé. De la est né le Paul Morlet management . Ensuite, il se lança sur tous les réseaux sociaux où il devint rapidement un must. Toutes les stars l’adhérent. En ce moment, son entreprise réalise plus de 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. Mais son objectif est de s’élargir encore plus.

L’objectif à atteindre

C’est un jeune entrepreneur qui a beaucoup d’avenir et un grand objectif à atteindre. Paul Morlet ne veut pas seulement vendre des lunettes comme tous autres objets mais il parle de qualité. Il ne veut pas seulement casser les prix mais faire régner la qualité au cœur des choix de tous les utilisateurs comme la qualification professionnelle, les machines utilisées doivent être à la pointe de la technologie. Surtout les équipements qu’il emploie comme les verres et les montures : des produits haut de gamme. Cela rappelle une marque qui est élégante et aussi sobre dans sa technologie de pointe. Son objetif est de pouvoir vendre au moins 400 paires de lunettes par jour. Il veut battre le record du grand opticien qui en vend 80 actuellement. Donc, la qualité et la quantité sont assurées.

Un engagement sur la société

Il aime travailler en société et veut réaliser un engagement social envers ses amis de la même origine et à ses équipes dans le pays où il vit en ce moment. Paul Morlet management a recruté 40 vendeurs pour l’aider dans ses magasins. Ils ont la même ambition c’est-à-dire des jeunes motivés et qui communiquent avec leur cible facilement. Il a un ami lyonnais qui fournit les montures de marque. Ce jeune homme démocratise et pense que les lunettes sont des produits de première nécessité. Avec ses lunettes pour tous, il répond à tous les besoins des français et ces gens croient en lui qu’ils ne se trompent pas en le choisissant. Il est passé dans une émission en Septembre dernier qui a marqué le succès de son produit. La file d’attente est longue que ce soit en ligne ou directement dans son magasin. En voyant cette massivité des gens qui  achètent : c’est difficile d’arrêter cette marche vers la réussite. Pour les concurrents qui veulent le stopper et l’arrêter, ce sera peut être impossible à réaliser.

La promesse tenue sur la vente des paires de lunettes à 10 euros

Le jeune entrepreneur paul morlet a lancé l’année dernière sa promesse tenue c’est-à-dire de vendre les paires de lunettes à 10 euros. Ces produits sont présents dans presque toutes les grandes villes françaises. C’est un pari osé mais il l’a réussi, en vendant les lunettes au prix de moins de 10 euros fait en moins de 10 minutes. C’est une opportunité pour les personnes à petit budget et dans l’urgence. Des confrères ont essayé ce service en achetant les lunettes pour tous alors qu’ils n’ont pas d’ordonnance et sans avoir pris un rendez-vous. Par exemple, un client a acheté trois lunettes pour seulement 20 euros qui sont  anti-rayure, antireflet et pour préserver les yeux contre la lumière bleu des écrans. Par contre, pour les verres sur commande, ils coûtent plus que 10 euros. Par exemple, pour une personne qui présente des corrections importantes. Il faudra attendre quelques temps pour la livraison du produit. Lorsque les lunettes sortent de la norme de tous les jours c’est-à-dire présente d’autres remarques de l’opticien, le tarif peut augmenter un peu mais en général la balance est toujours en dessous des autres vendeurs.